adrafinil

L’Adrafinil : Le stimulant cérébral

Bien qu’il ne fonctionne qu’à 10 %, le cerveau humain a déjà un énorme potentiel. Et depuis l’arrivée des stimulants cérébraux comme l’Adrafinil, devenir plus intelligent, plus réactif et plus vigilant est dans le domaine du possible. Alliés à une mode de vie saine, à une curiosité intellectuelle et à une alimentation équilibrée, les nootropiques peuvent changer à tout jamais votre manière de percevoir les choses. Explications.

Adrafinil : origines et principes actifs

En 1970, les chimistes français du laboratoire Lafon annonçaient la découverte d’une molécule agoniste alpha 1 centrale. C’est l’Adrafinil, un stimulant cérébral qui agit au niveau des centres d’éveil et de vigilance du cerveau. Initialement utilisé chez les personnes âgées, ce médicament traite les troubles de la vigilance et de l’attention, ainsi que le ralentissement idéomoteur. Le classement thérapeutique liste l’Adrafinil parmi les psychostimulants non amphétaminiques utilisés en Neurologie-psychiatrie.

Parce qu’il s’est avéré que l’Adrafinil fonctionnait bien comme un psychostimulant, il a été détourné de ses actions premières. C’est pour cela qu’on le retrouve aujourd’hui parmi les nootropiques utilisés comme stimulants cérébraux. Les chercheurs parlent d’une action au niveau des récepteurs du glutamate dans le cerveau, qui contribue à améliorer la capacité de concentration et de mémorisation durant les périodes d’examen. Certaines personnes prennent de l’Adrafinil pour rester éveillées.

Comment utiliser l’Adrafinil comme nootropique ?

Plus connus sous l’appellation « Smart Drugs », les nootropiques sont ces médicaments, complexes vitaminés et compléments alimentaires que vous prenez pour accroitre vos capacités intellectuelles face à différentes épreuves de la vie. Disponibles sous différentes formules, les nootropes ont été classés dans 7 catégories distinctes suivant leurs ingrédients et leur spectre d’actions. Si certaines substances vont agir sur votre capacité de mémorisation, d’autres vont booster votre concentration. Les boosters cognitifs peuvent aussi modeler votre humeur et vous inciter à surpasser les situations stressantes. Pour vous aider à choisir le stimulant cérébral qui vous convient, voici un rappel des catégories existantes :

– Les stimulants

Cette catégorie de nootropique concerne les substances telles que la caféine, la nicotine et les Amphétamines qui vont améliorer le sens de la motivation, tout en vous rendant plus éveillé et plus vigilant. Ces psychostimulants sont habituellement utilisés pour traiter des troubles et des maladies typiques comme la narcolepsie, le déficit de l’attention ou la fatigue chronique.

– Les adaptogènes

Les adaptogènes sont des actifs et des médicaments qui vous aident à bien réagir face aux situations stressantes. Ils agissent au niveau du cerveau pour le stabiliser et en faire de même pour l’ensemble de l’organisme. Pour créer les adaptogènes, les chercheurs se sont inspirés de la médecine ayurvédique et utilisent les mêmes plantes et herbes qui ont servi depuis des milliers d’années. C’est par exemple le cas du Bacopa Monnieri et du Gingseng Panax.

– Les précurseurs

Si les précurseurs ne sont pas des nootropiques en soi, ils peuvent être considérés comme des stimulants puissants en fonction des réactions chimiques actionnées dans le corps et le cerveau. Parmi les précurseurs de référence, citons entre autres la sérotonine qui agit sur l’humeur et le sommeil.

– Les racetams

Comme leur nom l’indique, les racetams sont les dérivés ou les équivalents du Piracetam, le tout premier nootropique conçu pour agir en tant que stimulant cérébral. D’autres médicaments comme l’Aniracetam vont surtout lutter contre l’anxiété.

– Les eugéroïques

Les eugéroïques interviennent pour vous permettre de rester éveillé et devenir plus vigilant. D’autres médicaments ont été formulés pour améliorer la qualité du sommeil. C’est d’ailleurs dans cette catégorie qu’est classé l’Adrafinil.

– Les « non classés »

Parce que leur action et leur formule chimique ne permettent pas de les placer dans une catégorie spécifique, certains nootropiques ne sont pas classés. C’est le cas de la L-Théanine considérée comme un acide aminé, ou encore la sulbutiamine qui est une forme de vitamine B1.

– Les cholinergiques

Pour devenir plus concentrés et plus motivés, bon nombre de gens prennent des cholinergiques. Ce sont des actifs qui interviennent pour hausser le taux de choline ou d’acétylcholine, un neurotransmetteur du cerveau.

Les résultats attendus avec Adrafinil

Quand il est utilisé à des fins thérapeutiques, l’Adrafinil améliore l’éveil et la vigilance chez les seniors. Mais lorsque ce médicament est obtenu sans ordonnance, il est considéré comme un traitement personnel, efficace pour hausser la capacité de concentration. La sensation de fatigue s’en va et vous serez heureux de constater que vous arrivez plus facilement à vous éveiller et à vous motiver.

Pour expliquer les effets de l’Adrafinil, il faut rappeler que c’est l’un des tout premiers nootropiques, mais il remplace très bien le Modafinil si ce dernier est difficile à trouver. Toutefois, vous devez prévoir une dose plus importante, avec 2 à 4 comprimés par jour, et attendre au moins une heure avant d’en ressentir les effets qui peuvent tenir jusqu’à une dizaine d’heures.

Contre indication et précaution d’emploi

Même si vous rêvez de pouvoir faire fonctionner votre cerveau à pleine capacité, sachez que les stimulants cérébraux ne conviennent pas à tout le monde. La précaution est de mise si vous êtes une femme enceinte, peu importe l’âge de grossesse. Pour les épileptiques, la prise de l’Adrafinil ne pourra être envisagée qu’après un traitement anti-comitial bien respecté. Et si vous avez des problèmes d’insuffisance rénale et hépatique graves, la dose la plus faible est à conseiller, avec une moyenne de 300 à 600 mg par jour.

Que faire en cas de surdosage ?

Si jamais vous avez pris de l’Adrafinil en grande quantité, vous risquez de présenter des troubles neuropsychiatriques. Si vous ou votre entourage constatez que vous devenez plus agressif, que vous avez du mal à contrôler votre excitation ou que vous avez des insomnies, vous devez en parler à un médecin pour que ces symptômes soient soignés jusqu’à ce que votre état psychomoteur soit de nouveau stabilisé.

Adrafinil : avantages et inconvénients

Parce que l’Adrafinil est un médicament issu de synthèses de molécules dans un laboratoire, il représente de multiples bienfaits. Cependant, il faut rester réaliste et s’informer sur les éventuels effets secondaires avant de commencer un traitement.

Avantages de l’Adrafinil

Pour améliorer votre capacité intellectuelle, l’Adrafinil agit au niveau de votre cerveau pour l’inciter à rester éveillé. Qui plus est, vous constaterez une hausse considérable de votre énergie mentale et de votre aptitude à vous concentrer. Chez les personnes hyperactives, l’Adrafinil contribue à recentrer l’attention et peut être utilisé comme traitement du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité ou TDAH.

Afin de vous accompagner dans les périodes d’examen, ou encore vous aider à exploiter toutes vos capacités intellectuelles au bureau, l’Adrafinil est considéré comme un nootropique puissant, et ce, avec un coût assez accessible, ce qui n’est pas toujours le cas pour les smart drugs.

Les effets indésirables de ce médicament

Outre le principe actif qui est l’Adrafinil, ce médicament est formulé avec d’autres ingrédients qui risquent de devenir de véritables allergènes chez les personnes les plus sensibles. Parmi les excipients contenus dans un comprimé d’Adrafinil à 300 mg, vous avez entre autres le Lactose monohydraté, le Glycérol, l’amidon de maïs prégélatinisé, la Povidone K90, le Croscarmellose sodique, le Macrogol 6000, le titane dioxyde, le talc, le Polyacrylate dispersion à 30 %. Si vous avez déjà fait des réactions à l’un de ces produits, vous devez redoubler d’attention.

Les autres effets notoires associés à l’Adrafinil sont la hausse des enzymes hépatiques sur le long terme, les risques de réactions cutanées, les troubles gastro-intestinaux, l’hyperstimulation, l’agressivité et la manie chez les personnes prédisposées.

Qui peut prendre de l’Adrafinil et comment s’en procurer ?

Vous en avez assez d’être toujours fatigué ? De ne plus pouvoir vous concentre comme avant ? L’Adrafinil peut vous aider. Cet eugéroïque agit sur la dopamine, un neurotransmetteur du cerveau responsable de la concentration, de la motivation et de la vigilance.

adrafinil

Parmi les situations qui expliquent la prise de tels traitements, l’on cite les professions où la concentration est imposée durant de nombreuses heures. Ce qui est souvent le cas pour les pilotes de ligne, les soldats, les traders, les professeurs, les chefs et les cuisiniers de grands restaurants. Mais ce sont les étudiants qui utilisent le plus les nootropiques pour une concentration optimale et une meilleure réussite aux examens.

Pour obtenir une prescription d’Adrafinil, vous devez en parler à votre médecin traitant. Dès que vous aurez l’ordonnance sur vous, vous pourrez acheter votre traitement à la pharmacie. Et si vous n’avez pas la possibilité de faire une consultation médicale, vous pouvez toujours compter sur l’aide de vos proches et de vos familles. Toutefois, les démarches risquent d’être assez compliquées et il vaut mieux trouver d’autres solutions. C’est là qu’interviennent les pharmacies en ligne telles que buymoda.org qui se spécialisent dans la vente du Modafinil et de ses dérivés comme l’Adrafinil. Afin de trouver les remèdes qui vous intéressent, vous pouvez consulter la liste de produits disponibles en stock en vous servant des différents onglets du site, ou encore faire une recherche plus ciblée. Même si le site est en anglais, son utilisation est assez intuitive, car il vous suffit de cliquer sur les médicaments recherchés, de procéder au paiement et de passer la commande.

About the Author Nostradamus

Leave a Comment: