noopept

Le Noopept : Le booster Cognitif Ultime ?

Le Noopept

Qu’il soit sous forme de médicament ou de complément alimentaire, le Noopept est considéré comme le plus puissant des nootropiques. C’est donc le traitement idéal pour booster les capacités cognitives, que vous ayez besoin de mémoriser, d’apprendre plus vite, d’arriver à parler plus facilement devant un public, ou encore de lutter contre les troubles de l’anxiété. Mais d’où vient le Noopept, que contient ce produit et comment agit-il au niveau du cerveau ?

Origines et classes thérapeutiques du Noopept

Le Noopept est un nootropique d’origine russe, lancé par le groupe industriel pharmaceutique JSC LEKKO dans les années 1990. Avec la formule GVS-111, N-phenylacetyl-L-prolylglycine ethyl ester, l’on est en présence d’un peptide breveté en Russie (brevet fédéral russe 2119496) et aux États-Unis (5 439 930) où il est reconnu comme complément alimentaire. Au niveau du cerveau, le Noopept agit comme une prodrogue ciblant le peptide endogène de la cycloprolyglycine. Il vise essentiellement l’hippocampe pour y améliorer la production de facteur de croissance nerveuse (NGF) et de facteur nootropique dérivé du cerveau (BDNF), ce qui contribue à faciliter l’apprentissage. Pour les patients souffrant de troubles cognitifs et de maladies dégénératives de type Alzheimer, le Noopept intervient pour réduire l’hyperphosphorylation des protéines Tau, ce qui permet de retarder le déclin cognitif.

Pour ce qui est des classements pharmacologiques, le Noopept est un neuroprotecteur nootropique, utilisé pour augmenter les capacités de mémorisation et d’apprentissage. Parmi les effets attendus, l’on parle d’une efficacité multipliée par 1000 si l’on compare cette molécule aux racétams. Ainsi, vous n’aurez besoin que d’une dose minimale de 10 mg par prise, tandis que la présentation sous forme de comprimé aide à placer le stimulant sous la langue, de sorte que les effets soient plus rapidement ressentis. Et si l’organisme a souvent tendance à s’adapter aux traitements et développer une tolérance, ce n’est pas le cas avec le Noopept dont les effets seront décuplés à chaque nouvelle prise, et ce, sans risque de dépendance. Et si vous optez pour une dose de 20 mg, 60 minutes suffisent pour avoir une dose de Noopept de13-33 µg par litre dans le sang pour les personnes en bonne santé physiques et il est facilement éliminé par les reins.

Comment le Noopept agit-il comme stimulant cérébral ?

Avec sa grande efficacité et son action rapide sur le cerveau, le Noopept est un excellent stimulant cérébral qui agit pour améliorer la cognition mentale tout en protégeant les neurones. Pour vous aider à mieux comprendre, sachez que cette molécule agit comme le piracétam, mais avec un effet multiplié par 1000. Lorsqu’il est utilisé comme calmant, le Noopept devient un remède efficace contre les troubles cognitifs, les lésions cérébrales survenues suite à un traumatisme, le déclin cognitif chez les seniors, ou encore les cas d’insuffisance vasculaire cérébrale.

Lorsqu’il est administré dans l’organisme, c’est au niveau du foie que le Noopept est métabolisé pour une transmission facile dans le système digestif et la barrière hématoencéphalique. Il suffit de 20 minutes pour que le médicament atteigne son pic de concentration dans le sang. Dans le cerveau, le Noopept améliore la réponse neurale à l’acétylcholine, le neurotransmetteur responsable de l’apprentissage et des capacités cognitives. L’on parle aussi d’effets du Noopept sur les protéines NGF et BDNF impliquées dans la capacité de mémorisation et la cognition. D’autres recherches sur les animaux ont permis de confirmer les effets protecteurs du médicament, car il contribue à stabiliser les activités des récepteurs AMPA et NDMA, chargés de normaliser les niveaux cérébraux du glutamate, le neurotransmetteur excitateur. Si la toxicité du glutamate est évitée, vous pouvez aussi vous attendre à une meilleure neuroplasticité, et développer une capacité de mémorisation sur le long terme. Le Noopept est donc reconnu comme stimulant cérébral et neuroprotecteur à effets anti-inflammatoire et antioxydant.

Au niveau des vaisseaux sanguins, le Noopept améliore le processus d’élimination du glutamate et du calcium non utilisé. La sphère d’action du Noopept s’élargit et l’on constate une amélioration du système immunitaire, car la molécule intervient pour renforcer le système de défense de l’organisme, en augmentant le volume des cellules immunitaires de type lymphocytes T et splénocytes responsables de la lutte contre les cellules pathogènes, les cellules ciblées par des virus ou des bactéries, ou encore les cellules anormales.

Le Noopept : avantages et inconvénients

Les stimulants cérébraux vous intéressent et vous souhaitez en savoir plus sur le Noopept ? Pour commencer, sachez qu’il s’agit d’un nootropique de la famille des racétams, dont l’action est décuplée pour vous permettre d’en ressentir les effets quelques minutes après la prise du supplément. Suivant vos préférences, le Noopept peut être pris sous forme de poudre ou de comprimés à utiliser par voie sublinguale.

Les atouts du Noopept

Avant de commencer un traitement à base de Noopept, voici tous les avantages du produit que vous devez absolument connaitre. Il s’agit d’un supplément nootropique essentiellement utilisé pour augmenter les capacités de mémorisation et d’apprentissage. Vous arriverez plus facilement à vous rappeler, et si vous avez tendance à faire des troubles de mémoire, vous saurez remémorer plus rapidement, qu’il s’agisse d’image, de lieux ou de noms de personnes ou de choses que vous avez complètement oubliées. D’ailleurs, vous serez surpris de constater plus de clarté et de rationalisation dans vos gestes habituels. Le Noopept a aussi des propriétés neuroprotectrices contre les dommages oxydatifs et la déficience cognitive. Comme annoncé plus haut, ce stimulant cérébral hausse le taux des protéines NGF pour la croissance et la survie des cellules nerveuses, ou encore la protéine BDNF, la molécule responsable de la formation de la mémoire (à court et à long terme).

Prendre des doses régulières de Noopept contribue également à améliorer les fonctions des hémisphères gauche et droit du cerveau, et à mieux les associer pour faciliter la synthèse de vos souvenirs. Ce qui peut amener sur le long terme, à une qualité de vie optimale.

Les effets néfastes du Noopept

Comme pour tout autre médicament, le Noopept est susceptible d’engendrer des effets secondaires, qui varieront en fonction de l’état de santé de la personne, de la posologie respectée, des interactions médicamenteuses, ou encore de la durée du traitement.

Quoi qu’il en soit, l’on rapporte des troubles visuels liés à une prise de dose importante de Noopept. Vous risquez également de ressentir de l’excitation à la fin de la journée, ce qui peut nuire à la qualité du sommeil. Pour y remédier, il vaut mieux prendre du Noopept dans la matinée, et le plus tôt possible pour bénéficier des effets durant toute la journée. Chez certaines personnes, le Noopept agit différemment et les rend somnolentes, dans ce cas précis, la prise se fait en soirée pour préparer l’organisme à un sommeil réparateur. Les autres effets secondaires mineurs auxquels vous devez vous attendre sont les migraines, l’agitation et les vertiges.

Et si vous avez tendance à augmenter les doses prescrites, vous risquez d’engendrer des modifications au niveau de la neurochimie, de la neurophysiologie et de la neurotransmission. Pour limiter les effets indésirables, il est fortement conseillé de suivre une dose thérapeutique raisonnable, et de ne faire que les combinaisons de médicaments les plus efficaces.

Parce que le Noopept risque d’augmenter l’utilisation de choline dans le cerveau, un supplément de nootropique qui en contient est conseillé, mais toujours en respectant un dosage raisonnable. Mais surtout, méfiez-vous de la contrefaçon, et vérifiez la source de vos nootropiques pour que vous puissiez profiter des effets positifs de la molécule.

Quelle posologie suivre avec le Noopept et comment le prendre avec les autres nootropiques ?

En matière de smart drugs, la posologie varie en fonction de l’état de santé de la personne qui les consomme, de son alimentation régulière, mais aussi des effets attendus. Si le Noopept agit pour protéger le cerveau, vous rendre plus apte à apprendre et à mémoriser, à lutter contre le stress ou encore à mieux mémoriser, vous devez à tout prix suivre une posologie personnalisée.

La posologie de base pour Noopept est de 20 mg par jour, que vous allez prendre en 2 prises, après les 2 repas importants de la journée. Si besoin est, vous pourrez monter jusqu’à 30 mg, mais en évitant les prises avant de vous coucher pour ne pas risquer d’avoir un sommeil agité. Pour ce qui est de la durée de cure, il vaut mieux opter pour un traitement de 1 à 3 mois, et de respecter une pause de 1 mois avant de tout recommencer.

Pour booster les effets du Noopept, il est tout à fait possible de le prendre avec d’autres nootropiques. Parmi les mélanges habituellement retrouvés sur les compléments alimentaires, vous avez par exemple l’association Noopept-Piracétam-Choline, et la formule Noopept-Aniracétam-Sulbutiamine-Choline.

Où se procurer du Noopept ?

Si autrefois il fallait venir en personne à la pharmacie pour acheter des médicaments et autres substances nootropiques, les choses ont évolué depuis l’avènement de l’e-commerce. Bon nombre de sites marchands comme buymoda.org se spécialisent dans la vente de smart drugs. Les transactions sont très sécurisées et il vous suffit de faire quelques clics pour choisir les stimulants cérébraux qui vous intéressent, les placer dans votre panier, faire le payement avec votre carte visa, MasterCard ou une monnaie virtuelle de type bitcoin, et d’attendre que le produit soit livré à l’adresse que vous avez préalablement indiquée sur le site web.

About the Author Nostradamus

Leave a Comment: